Inde du Sud

Voyage en Inde du Sud - février 2019
Du 9 au 24 février 2019
16 jours
Dernière étape postée il y a 1 jour
16
fév
8
janv
8
janv
Publié le 8 janvier 2019

Me voila en train de préparer mon prochain voyage. Le deuxième en solo ! Je repars en Inde. Cette fois je vais dans le sud . Voici l'itinéraire 😀.J'arrive le 10/2 à Chennai et je me rendrai via divers transports ( taxi, train) à Cochin.

9
fév
9
fév
Publié le 9 février 2019

Me voilà sur Paris en route pour l'aéroport CDG.

Mon vol est prévu pour 10h ce matin.


Au programme aujourd'hui :

- Un vol de 9h-10h (sans escale et ça c'est cool)

- Négocier un taxi arrivé a Chennai (~a 1h du matin)

- Retrouver l'hôtel en pleine nuit .... 😀


La prochaine fois que vous aurez des nouvelles, je serais sans doute face au golfe du Bengale 😀


See you !


11
fév
11
fév
Publié le 11 février 2019

J'ai atterri à Chennai dans la nuit de samedi à dimanche. Après 1h d'attente à la douane, histoire de me mettre dans le bain, j'ai réussi à gérer un taxi pré payé. Bon, l'hôtel m'a indiqué le prix ( 1800 roupies). J'en ai eu pour 2300 péages inclus. Le prix de la fatigue et d'être un occidental en vacances...


Ma première journée a Mamallapuram est assez zen. Déjà, je m'aclimate! Il fait très chaud et humide. Je pensais que le bord de mer allait rafraîchir... Qu'est-ce que ça va être dans les terres !


J'ai visité un temple. Pas grand chose à voir. Le spectacle est plus dans la rue où on peut apprécier le "spectacle indien" ( selfies en tout genre, des sourires , les discussions, ... ).

Pour ma deuxième journée, c'est plutôt zen. Je me remets petit à petit du décalage horaire (4h30). D'abord un petit déjeuner dans un restaurant donnant sur le golfe du Bengale. Plutôt sympa.

Après selon l'envie, ça sera soit visite, soit Yoga, a voir selon l'envie.


Quoiqu'il en soit, demain matin je décolle tôt pour Pondichéry. Je vais expérimenter le Uber Indien 😀.


12
fév
12
fév
Publié le 12 février 2019

Mon départ de mahab a été assez épique. J'ai essayé l'uber. Je ne le referais plus. Du moins pour des liaisons inter villes en Inde. Le prix était annoncé à 1300 roupies, ça s'est transformé en 2300 roupies. J'ai décliné sa proposition. Le gérant de l'hôtel m'a dit que je pouvais prendre le bus. Il m'y a emmené en scooter. Imaginez deux personnes sur un scooter, sans casque avec deux sacs en prime. Quoi de plus banal en Inde...

En attendant le bus, j'ai vu un chauffeur de Taxi. Il m'a abordé et m'a proposé un trajet pour Pondichéry a 800 roupies. J'ai décliné. En voyant arriver le bus, il me propose la course à 400 roupies 😀.

Pour 100 roupies de plus que le bus, je n'ai pas hésité !


Sur la route

Arrivé à Pondichéry, j'ai encore trouvé une colonie de baba cools européens en tout genre. Ils doivent faire une escale pour aller ensuite à auroville -Ville expérimentale à 10km de Pondichéry - ou faire un séjour dans un ashram.

La ville est sympathique. Plutôt calme pour une ville indienne. Le bord de mer est magnifique. J'ai pu me balader dans l'ancien quartier français. Ça fait drôle de passer dans la rue Surcouf ou St Louis alors qu'on est à plus de 8000km de la France.

J'ai vu dans le guide qu'il y avait même 1 boulangerie.

Il faudra que je teste ça 😁.

En attendant, demain je pars en "excursion" à auroville ( quitte a voir du baba cool, autant y aller à fond ). Je ferais peut être un article la dessus.



விரைவில் பார்க்கவும்

( A bientôt en tamoul... Merci Google)

Pondichéry a une spécificité : un quartier où il est interdit de klaxonner !
13
fév
13
fév
Publié le 13 février 2019

Ce matin, je suis parti en tuck tuck à auroville. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une ville expérimentale créé dans les années 60-70. Cette ville a pour vocation ( je cite wikipédia ) d'être, selon les termes de sa conceptrice, « le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités, »

La charte d'auroville
Matrandir

J'ai rencontré des personnes habitant auroville. Certaines que étaient natives d'autres s'étaient installées récemment. Ils n'étaient pas dans le stéréotype de ce que je m'imaginais. Super zen certes - en même temps la quiétude des lieux s'y prêtait- mais conscientes du monde et des raisons qui les font rester à auroville. Je ne les ai pas trop questionnées. Je ne restais pas assez longtemps pour ça. L'organisation d'auroville conseille de rester deux semaines pour vraiment découvrir les communautés. Ça ne m'étonne pas.

J'ai découvert des pavillons internationaux ( français, tibétain, indien) et la ferme expérimentale solitude.

Je n'ai pas pu découvrir plus malheureusement.

J'aurais bien aimé. Je me suis pris la tête avec des tuck tuck. Rien de grave, mais ils ont voulu l'arnaquer pour aller sur le site de "Solar kitchen".


En fin d'après midi, je suis donc rentré sur Pondichéry où j'ai dégusté un croissant au Nutella. Faut bien trouver un avantage a avoir beaucoup de Français dans ce coin de l'Inde.


Demain soir direction Trichy !

14
fév
14
fév
Publié le 14 février 2019


Ce n'est pas réellement une étape, mais voici un petit aperçu des transports indiens. Je vous fait grâce des tuck tuck cette fois 😀

Après une journée glandouille à Pondichéry, où j'ai géré via WhatsApp mes futurs taxis pour aller et repartir de Munnar, je suis parti à Villupuram en taxi. Je ferais les comptes pour les heures de transport à la fin....

Bon le chauffeur m'a joué le remake bollywoodien de Taxi.

Le trajet n'a réellement duré qu'une heure. Ça m'a paru une éternité. Je ne sais toujours pas pourquoi ils mettent des feux tricolores, des lignes de séparation et des panneaux stop en Inde. Peut-être pour la déco.


Une fois arrivé en gare. Je me suis installé sur le quai pour attendre mon train.

Le train précédent mettant un peu trop de temps pour repartir, je me suis mis à écouter plus attentivement les annonces ( avec un super accent indien ). Ils avaient modifiié le quai. Du coup, j''avais 5-10 mn pour traverser la gare - les gares indiennes peuvent être très étendues - et remonter tout le quai avec tout mon barda. Je suis arrivé dans le train en vrac. En arrivant dans le wagon, j'ai senti un "blanc" tout le monde me regardait 😀. La curiosité indienne dans toute sa splendeur. Je me suis senti comme Marty débarquant dans le salon au début de retour vers le futur 3.

Une fois assis tout le monde est reparti sur WhatsApp/YouTube/Facebook.


Voilà : This is India !

15
fév
15
fév
Publié le 15 février 2019

Trichy est le diminutif de Tiruchirapalli. Ça tombe bien pour moi.

Dans les deux précédentes étapes, je voyais beaucoup d'occidentaux, et je trouvais Pondichéry très européenne. Du moins dans la zone du quartier français. Le quartier tamoul était un peu plus authentique.

Maintenant, je peux dire que je suis arrivé en Inde ! Le contraste est impressionnant.


Je vois également à l'attitude des gens qui m'observent, qu'ils ne voient pas trop d'européens. Bon dans cette ville, j'ai un petit soucis : je ne comprends pas grand chose à ce que les tamouls me disent.... Et ils ne me comprennent pas non plus! Je n'avais pas rencontré de soucis dans mon premier voyage en Inde. Ici j'ai beaucoup de mal à comprendre leur anglais avec l'accent qu'ils ont . Heureusement que je ne fais pas ( encore ?) de offshore avec des tamouls.


Tout ça pour dire, qu'aujourd'hui j'ai découvert un peu la ville. J'ai fait deux temples :


Rockfort Temple:

Et le Sri Ranganathaswamy Temple

Demain matin, départ pour Madurai!

16
fév
16
fév
Publié le 16 février 2019

Je suis parti de Trichy ce matin en train. Après deux heures de trajet qui se sont passées sans encombres, je suis arrivé à Madurai vers 9h.

L'atmosphère est différente de Trichy. Il y a toujours la cohue et le bruit ambiant, mais les gens semblent (un poil) plus zen. Du moins dans le quartier du temple de Sri Meenakshi.


Dixit le propriétaire de l'immeuble, hormis le Temple et le musée en mémoire de Gandhi, il n'y a pas grand chose à faire. Ça tombe bien, je ne reste qu'une journée...


Le matin, je suis allé au temple sans appareil photo, téléphone ...et chaussures. Et oui, dans tous les temples indiens il faut se déchausser 😀.


L'intérieur est vraiment beau. L'ambiance est beaucoup plus solennelle que dans d'autres temples que j'ai visité.


Après tout ça, je suis allé visiter le musée à la mémoire de Gandhi. Pour info, c'est à Madurai que Gandhi commença à porter le dothi. Il y a même le dothi qu'il portait le jour où il s'est fait assassiner. Il est conservé comme une relique.


Enfin retour du côté du temple. Le quartier est sympa. J'en profite pour me balader un peu.


Demain départ en taxi (~4h de route ) pour Munnar.